ENTERREMENT

Après 5 années d’aventures, 9 éditions et beaucoup de belles rencontres, le Fanzine Mashine tire sa révérence. Mais on ne peut décemment pas se quitter sans faire une belle fête!


Venez nombreuses et nombreux le 18 septembre à la Datcha! Dès 17H et jusqu’à minuit, nous pleurerons, nous rirons, nous nous raconterons des souvenirs et nous danserons!

Au programme:


Grande braderie
de nos fanzines, affiches etc! Le tout à prix libre: rien ne doit rester!La cagnotte servira à financer de nouveaux projets de micro-édition. Eh oui! On ne se refait pas! Le Fanzine Mashine est mort, mais pas notre amour de la micro-édition!

En concert:

Gérard Massini et César Decker Auberson
Transcriptions d’œuvres de J.S. Bach pour saxophone et clavier.

Al Ouest
Musique festive!

FLYER

PROCHAINE SORTIE!!

Notre nouveau fanzine est prêt!!!

Et on a fait un truc de fou cette fois! On est allé voir au loin, de l’autre côté de la Grande Barrière de Rösti! Et on a même échangé avec les autochtones!
Avec le super fanzine 000x, basé à Berne, nous nous sommes associé pour cette création commune autour du thème: Dans le lointain – in die/der Ferne.
Vous voulez voir le résultat? Nous vous attendons le 7 décembre dès 19H au cinéma Oblò à Lausanne. (avenue de France 9)
Et si vous aussi vous aimez l’aventure, le 12 décembre ce fanzine intercantonal et bilingue sera verni au PROGR à Berne, dans notre belle Capitale!

Au programme de la soirée à Lausanne, une performance artistique, du slam zürichois, de la chanson enragée, des petits gâteaux… Non vraiment on se moque pas de vous!!!

20h : Milena Buckel et Nicole Murmann «Hemmige», performance

Membres actives du Fanzine Mashine, et toutes deux bilingues, Milena Buckel et Nicole Murmann préparent, spécialement pour l’occasion, une performance qui retrace des souvenirs d’enfance liés à l’incompréhension linguistique et culturelle à laquelle elles ont parfois été confrontées en grandissant dans un univers germanique en terres francophones.

www.nicolemurmann.com
www.milenabuckel.ch

• 20h45: Judit spoken words

Artiste et slameuse zurichoise. Les mots de Judit passent de l’amusement à la tristesse, du sarcastique à la sincérité. Elle parle de féminisme queer, de sexisme, de racisme mais aussi d’amour, de sexe et de mal du pays.

« While i «distinguish the night with a bitter sweet pink» I’m convinced «the law is here to break» – i’ll also «shake up your ideas of framed gender rules» while i try to avoid only to think «of squeaking bedsprings». I try to go on and on after a «personal error» and am still searching for a «manual – to settle down». »

• 21h30: Louis Jucker
«Eight orphan songs», songwriting enragé

Louis Jucker enregistre ses propres demos dès l’âge de 12 ans. Son naïf royaume sonique réunit magnétophones désaxés, microphones hors d’âge et boîtes à rythme périmées en une

danse faussement maladroite et désarmante de sincérité. Cet univers fragile, longtemps conservé secret, ne manquera pas de surprendre les amateurs du triple punk bruitiste qui a fait jusqu’ici connaître l’artiste.

« Ces chansons ont été écrites dans un vieil appartement suisse que j’ai eu la chance d’occuper l’année passée. Elles sont profondément connectées à ce lieu et aux gens qui l’ont habité. L’étrange beauté de ces mots et mélodies est un écho naturel aux instants vécus à cet endroit.» résume Louis Jucker. «Je continuerai de jouer ces morceaux. Bien sûr, cela me ramène en arrière et me fais revivre une partie de ces souvenirs. Pourtant, paradoxalement, cela me pousse surtout vers l’avant, tout prend une nouvelle signification. Il n’y a pas de mélancolie ou de tristesse à cela, au contraire c’est rassurant de sentir que ces chansons, même orphelines, contiennent toujours le calme et la paix qui les ont fait naître.»

Tout tourne donc autour d’un lieu. Les bandes ont été ré-enregistrées et masterisées dans le salon afin d’être les plus fidèle possible à son acoustique naturelle. L’artwork luxurieux capture également cette ambiance particulière à travers une série de photographies noir/blanc réalisées par Augustin Rebetez, artiste suisse reconnu et ami de longue date du musicien. Le résultat n’est autre qu’une immersion totale dans l’univers musical le plus intime de Louis Jucker, une démonstration manifeste de son talent de songwriter et de sa passion enthousiaste pour la recherche sonore.

www.louisjucker.ch

flyvernissage

10 ANS DU CINEMA OBLÒ

Du 14 au 16 novembre, notre cinéma underground préféré fête ses 10 ans!

Pour l’occasion il y aura évidemment des projections de films, des concerts, mais aussi une installation de Tokyo Data Collective (que vous connaissez puisqu’ils ont animé notre dernier vernissage)!Et enfin, vous pourrez y découvrir 10 cartes postales anniversaire, spécialement réalisées pour l’occasion par nos soins!
Elles seront en vente au cinéma Oblò lors de ce week-end mémorable.

plus d’infos sur le site du cinéma Oblò: www.oblo.ch

oblo

Et les affiches sont de nous!!

7ème CONVENTION D’EDITIONS INDEPENDANTES

Voyons-nous les 12 et 13 octobre!

Parmi les propositions culturelles essaimées par l’association Kabak à Lausanne, la convention, au fil de ses sept éditions est devenue un rendez-vous attendu de la scène romande de l’édition indépendante.

Affiches, livres, fanzines, pochettes de disque ou autre imprimés édités de manière artisanale, à tirage limité. En marge d’une impression de masse dominée par l’exigence de rentabilité économique, la convention d’éditions indépendantes accueille éditeurs, éditrices, graphistes, illustrateurs, illustratrices, ateliers d’impression et labels de musique, tous et toutes investis dans des projets d’édition à petite échelle.

En promouvant une autre façon de faire, intégrant tout ou partie des étapes de création, de production et de diffusion, l’édition indépendante contribue à défendre l’autonomie des pratiques face à une marchandisation de plus en plus marquée. Privilégiant la logique de création à la logique marchande, elle devient l’espace choisi pour la publication d’un catalogue critique de textes incitant à la réflexion et bousculant l’ordre intellectuel et politique dominant.

La 7e édition de la convention présente la production créative et hors standard de différents collectifs issus de Suisse et de pays voisins. L’événement se veut participatif et donne l’occasion d’échanger avec les artisans et artisanes de l’édition, de s’essayer aux techniques d’impression de linogravure ou d’une presse typographique, de participer à l’édition en live d’un contenu ou encore de s’immerger dans certains des livres présentés en assistant aux lectures publiques qui en seront données.

Plus d’info sur kabak.ch

7èmeConvention